Biographie
 
 
Bernard Revel
a commencé la musique à l’âge de six ans. Il est soliste d’un chœur d’enfants.
À 14 ans, il découvre les Beatles et commence la guitare électrique. Parallèlement, il étudie la guitare classique à Barcelone avec le maître Jaume Torrent.
En 1988, il obtient son diplôme de soliste à la Schola Cantorum de Bâle, classe de luth d’Eugen Dombois et Hopkinson Smith.
Il y découvre la Commedia dell’ Arte, le théâtre musical.

En 1984, il rencontre Friederike Schulz, élève de l’École Jacques Lecoq, c’est l’union totale théâtre, musique…
Ils fondent alors l’ensemble Convivencia. Première création, « le Jeu de Robin et Marion » au Festival de Radio France à Montpellier.
Résidence artistique à l’Abbaye de Caunes Minervois (Aude) de 1989 à 1993. « le Roman de Renart » (1992-1998) sera filmé par France 2.
Le duo s’implante à Strasbourg en 1993. Georges Bonnaud, 15 ans comédien du Théâtre du Soleil devient leur metteur en scène. Ils écrivent leurs propres canevas dont le « Capitaine Fracasse » (Euromuses, Opéra d’Été de Dijon 2005). Bernard crée la première version de son spectacle en solo « Commedia dell’Arte » à L’Opéra National du Rhin à Strasbourg en 1998.
 
Il est passionné par l’art du guitariste chanteur. Il élabore une pédagogie nourrie de sa passion pour la Neurologie et l’enseigne en Masterclasses dans les CNR et Facultés.
Nombreux enregistrements: Estienne Moulinié, Adrian le Roy, Manuscrit de Bayeux, les poètes Villon, Rabelais, Ronsard, Chansons d’Irlande, Musiques de la Méditerranée…
 
Il écrit des musiques de films et de documentaires et participe à la bande originale du film Kingdom of Heaven, du réalisateur Ridley Scott. Il incarne le poète Villon au cinéma et écrit la musique originale du film. Tournées en Europe, Etats-Unis, au Brésil et en Argentine. Il enseigne la guitare au Théâtre National de Strasbourg.
 
Bernard Revel a donné ce programme dans de nombreux théâtres et festivals parmi lesquels : l’Opéra National du Rhin de Strasbourg (une semaine en création), le Festival Andres Segovia de Madrid, le festival de guitare d’Antony, le festival Guitares et Patrimoine en Ardennes, Guitarmaniaks à Colmar, au festival Guitarras del Mundo de Buenos Aires, au Brésil à Rio de Janeiro et à Salvador de Bahia, en Espagne, Mallorca, Madrid, Valladolid, Bilbao, Segovia, Zamora, Alcala de Henares, Azpeitia, en Allemagne, en Italie…



 




      




 
  "Enfin si tu prends le bateau,
  N'oublie pas de poser tantôt
  Ton oreille au mat de misaine,
  Là, tu entendras tous les vents
  Qui, dans leurs cordages mouvants,
  Jouent leurs romances éoliennes...



  Tu peux écouter tous les chants,
  Les plus subtils, les plus touchants,
  Ornés des plus belles nuances.
  Ils sont tous délectables mais,
  Aucun n'égalera jamais,
  La perfection du Silence...



  Alors, pour ne pas te blesser,
  L'univers a, là-haut, tissé
  Et suspendu sa belle toile.
  Et, comme tu aimes ses chants,
  Il t'invite, après le couchant,
  À la symphonie des étoiles."
 

  La Première Chanson....
  extraits





         
       




  Mais t'es où, Marine

 Vingt heures, mais t'es où Marine,
 Chuis au Café Mélusine,
 Seul, émouvant, fraîchissant.
 Oh, toi, t'as mis l' Cap Finis t'ères
 Dans l'adultère
 Et moi, le survivant tournant.
 Tournant Nord Est
 Tournant Sud Ouest
 Se demandant sans cesse
 Oùest que t'es passée
 Chacal,
 Nord Baléar's Sud Portugal
 Ou Pas d' Calais,
 Dis, s'il te plait.